Le Rucher Tronc

Cela déjà fait quelques temps, que je m’intéresse aux ruches tronc ou bruscs.

J'avais découvert les ruchers tronc en regardant une émission de télévision sur le patrimoine des Cévennes.

Rucher_Tronc_01.jpg

© Roland Jaffuel

J’avais eu alors une boulimie. Je me suis mis à lire tout ce qui tournait autour de ces ruches si particulières. J’ai très vite trouver le fief de cette apiculture d’un autre temps : l’association « l’Arbre aux Abeilles ». Je me suis procuré le livre de son président Yves Elie LAURENT : Chronique des ruches tronc.. Je l’ai lu et relu à plusieurs reprises. Je me suis également repassé en boucle leur documentaire « l’Arbre aux Abeilles -le Film » afin de bien m’imprégner que chaque détail.

Lors de mes dernières grances vacances (2014) , j’ai eu la chance d’aller voir des ruchers troncs dans les Cévennes. Un jour, cela m’a pris, j’ai tanné les cévenols pur jus pour qu’ils me trouvent un bon gros tronc de châtaigner. J’ai passé 2 jours à le creuser avec l’aide d’un ami de Saint-André de Majencoules.

IMG_7821.jpg

Un brusc du rucher tronc d'Arrigas

De retour à Paris, une idée folle s’est emparée de moi : Pourquoi ne pas créer un rucher tronc peuplé d’Abeilles Noires dans l’Est Parisien ?

01 - Première difficulté : Comment trouver des sections de châtaigner de 50cm de diamètre en Ile de France ? Après des journées de recherche, j'ai fini par trouver un négociant en bois pas loin de Coulommiers. Ce dernier semble assez content de pouvoir valoriser des bases de tronc de châtaigner qui était destiné à être transformées en bois de chauffage. C’est ainsi que les 12 premiers tronc arrivent.

Tronc_Chataignier_01.jpg

Les troncs de châtaigner de Coulommiers

02 - Deuxième difficulté : Comment creuser les troncs ? J’ai contacté des gens en Lozère. Ils m’ont expliqué comment y arriver sans trop galérer. Il faut avoir une belle panoplie d'outils a(Tronçonneuse, Gouge en acier forgé de 60 cm de long, Ciseaux à bois, Longues tarières de 45 cm, Perceuse, Pied de biche, ect.). Après quelques essais, je pense maintenant bien maitriser la technique. Il me faut environ 2 jours de travail pour faire une ruche tronc.

03 - Troisième difficulté : Comment trouver des pierres rondes et plates d’au moins 60 cm de diamètre pour recouvrir les ruches ?. On ne fait plus rien de rond. C’est le règne des carrés et des rectangles. Avec le soutien de l'association l'« l’Arbre aux Abeilles », j'ai trouvé un producteur exploitant une carrière à Saint Julien du Tournel (Schistes Rocher) qui connait parfaitement les secrets pour les tailler.

Tronc_Schistes_Rocher.jpg

L'artisan David Rocher de la carrière "Schiste Rocher" à St Julien du Tournel (Source Image : http://www.pierreseche.fr)

04 - Quatrième difficulté : Le choix du terrain. Mon rucher sur le jardin des Abbesses est plein et comme je veux mettre de l’abeille noire, cela n’est pas vraiment compatible avec la présence des braves jardiniers au naturel qui hantent les lieux. Mon second rucher à Villevaudé pourrait l’accueillir mais comme il est installé chez un particulier soucieux de sa tranquillité, c’est difficile car il n’est pas approprié à une ouverture au public. Mi-Septembre : l’Agence des Espaces d’Ile de France m’annonce que je suis retenu pour mettre des ruches sur le site du Montguichet à Chelles. J'ai enfin trouvé une solution.

05 - Cinquième difficulté : Le choix du Cheptel d’Abeilles noires. Je peux commander 10 paquets d’Abeilles avec des reines noires sélectionnées. Je peux aussi capturer des essaims en vadrouille au printemps ou réserver des essaims Warré hivernés pour les transférer... Je n'ai pas encore arrêté ma décision.

Le rucher tronc devenu réalité :

Merci à notre partenaire BEEOPIC http://www.beeopic.com/fr/ pour avoir offert les reines d'Abeilles noires.

LeParisien_15042015_Rucher_Tronc.JPG