Rucher des Abbesses

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 20 mai 2016

Vidéo du rucher tronc des Abbesses

Expérience unique en Île de France : Le rucher tronc des Abbesses.

Installé à Chelles en Seine-et-Marne à 20km de PARIS dans les anciennes carrières de Plâtre de Gagny-Chelles, ce rucher inspiré des bruscs cévenols a été élaboré dans la pure tradition des Cévennes (Troncs en chataigner, Lauzes de lozère et abeilles noires locales).

Merci à notre partenaire BEEOPIC http://www.beeopic.com/fr/ pour avoir offert les reines d'Abeilles noires.

jeudi 16 avril 2015

Rucher Tronc : Article du Parisien en date du 15 Avril 2015

Ils ont installé d’étonnantes ruches troncs à Gagny

C.G. | 15 Avril 2015, 20h24 | MAJ : 15 Avril 2015, 20h24

IMG_1629.jpg

Gagny, dimanche. Retour aux traditions pour des passionnés qui ont choisi d’installer dix ruches tronc, recouvertes de lauzes, selon des techniques ancestrales. (DR)

« Il faut voir à quel point c’est beau », résume Christophe Nédélec. Cet apiculteur qui réside à Gagny s’est lancé avec un groupe de passionnés dans la réalisation d’un rucher cévenole, en utilisant des techniques ancestrales. Dix ruches conçues dans des troncs de châtaigniers évidés et recouvertes de dalles en lauzes ont été installées dimanche dans les anciennes carrières toutes proches de Gagny.

La clairière choisie qui a abrité un temps un campement rom a dû d’abord être nettoyée.

LeParisien_15042015_Rucher_Tronc.JPG

Le projet original qui a pris tournure l’an passé a reçu le soutien de l’Agence des espaces verts d’Ile-de-France. « Les troncs d’arbre creux sont l’habitat naturel de l’abeille », précise Christophe Nédélec dont l’objectif est désormais de récupérer des essaims d’abeilles sauvages sur le secteur. « On fera peu de miel, probablement autour de cinq à dix kilos par ruche, alors qu’en moyenne, c’est 20 à 30 kg, poursuit l’apiculteur. Mais justement, ce que l’on cherche, c’est le contraire de la productivité. Ce projet est un symbole. »

Le passionné a passé deux jours sur chacun des troncs, pour les évider. « J’ai été obligé de chiner des outils anciens, notamment des gouges en acierd’une soixantaine de centimètres », raconte Christophe Nédélec. Les lauzes -un chargement de 1 200 kg !- sont arrivées la semaine dernière à Gagny, en provenance de Lozère. Une belle aventure.

mardi 14 avril 2015

Ruches tronc : Stonehenge est prêt à accueillir des colonies

Les ruches troncs sont installées. Merci à toutes et à tous, nous avons passé une journée exceptionnelle ensemble pour une étape importante de ce projet fou d'un rucher tronc cévenol en Ile de France. Maintenant, il faut capturer les essaims pour donner vie à ces sculptures vivantes ;-).

Un grand merci à l'Agence des Espaces Verts d'île de France pour avoir permis son installation sur le partie Chelloise du Montguichet.

Nous avons installé 8 ruches tronc ou brusc, il reste 2 places...

IMG_1629.jpg

IMG_1633.jpg

IMG_1638.jpg

IMG_1632.jpg

IMG_1630.jpg

IMG_1639.jpg

IMG_1637.jpg

IMG_1635.jpg

IMG_1634.jpg

vendredi 10 avril 2015

Ruches tronc : Installation du Rucher Tronc des Abbesses

Après une longue attente, les lauzes sont enfin arrivées. L'installation du rucher tronc des Abbesses au Montguichet est donc à faire au plus tôt avant la capture des essaims errants de fin avril à début Juin.

Rucher_Tronc_01.jpg

Rucher tronc cévenol © Roland Jaffuel

Je vous invite dimanche 12 mai de 10h à 17h à participer à cette aventure, un peu hors norme, j'en conviens.

Le rendez-vous est fixé à 10h au Vieux Poirier, 26 rue de Meaux 93220 Gagny pour l'enlèvement des ruches et des lauzes.

Lauzes Ruche Tronc

Les lauzes, certaines font une centaine de kgs

Nous allons installer 8 ruches tronc au Montguichet dans un boisement Chellois conventionné avec l'Agence des Espaces Verts d'Ile de France.

L'opération va consister à installer les ruches tronc, à nettoyer et finaliser le défrichement de la clairière. Pensez à vous munir de gants épais.

Je tenais à remercier l'AEV pour son soutien dans la réalisation de ce projet.

IMG_1271.jpg

Le mur de ruches tronc dans l'atelier du Vieux Poirier

Ruches tronc : l'Arbre aux abeilles

Des Racines & des Ailes sur France 3

En septembre 2011 et août 2012, France 3 a diffusé un film de Dominique Lenglart sur l'action de l'association l'Arbre aux Abeilles, dans le cadre du magazine "Des Racines & des Ailes" – Lozère.

L'Arbre aux Abeilles sur France 3 – Des Racines & des Ailes from L'Arbre aux Abeilles on Vimeo.

L'arbre aux abeilles – Le film

Un ancien de la montagne évoque sa relation aux ruches troncs et aux abeilles. Film documentaire de 28 minutes – Grand Prix du Festival International du Film de l'Insecte.

Regarder un large extrait du film sur Vimeo.

image2.PNG

jeudi 9 avril 2015

Ruches troncs : Les lauzes sont arrivées

Commandées en octobre 2014, chez l'artisan David Rocher de la carrière "Schiste Rocher" à St Julien du Tournel, 10 lauzes de toit et 10 de socles sont arrivées Mercredi 8 Avril 2015.

Tronc_Schistes_Rocher.jpg

L'artisan David Rocher de la carrière "Schiste Rocher" à St Julien du Tournel (Source Image : http://www.pierreseche.fr)

Conseillé par l'association l'« l’Arbre aux Abeilles », David Rocher perpétue la tradition de ses ancêtres. Les pierres de socle sont bien plus épaisses et sombres pour empêcher l'eau de remonter par capillarité et pour accumuler la chaleur. Les pierres de toit sont plus fines, claires, rondes, légèrement bombées sur le dessus et biseautées à 45 degrés sur les bords pour que l'eau de pluie ne glisse pas sous la pierre.

Lauzes Ruche Tronc

Mon ami Dorian se prend pour un géant des Carpates...

IMG_1547.jpg

Les lauzes de toit à gauche, celles de socle à droite...

IMG_1538.jpg

Un déchargement d'une tonne deux (1200kgs) un peu périlleux...

IMG_1550.jpg

Une lauze de toit en action...

Ruches tronc : les indispensables gouges

Pour creuser des ruches tronc, il est indispensable de trouver des gouges en acier de différentes longueurs. Celles-ci ne sont plus fabriquées, il faut donc chiner pour les trouver et notamment celles qui mesurent plus de 50cm de long.

Attention en les utilisant à ne pas être trop gourmand et à les affuter régulièrement sous peine de les coincer dans le bois et de galérer comme un rat mort pour la déloger. Un bon pied-de-biche peut aussi s'avérer très utile.

IMG_1209.jpg

Ma collection de gouges anciennes

IMG_1219.jpg

IMG_0680.jpg

L'indispensable massette... attention aux vibrations dans les articulations des doigts...

IMG_1200.jpg

jeudi 13 novembre 2014

Chronique des ruches tronc

Pour celles et ceux qui s’intéressent aux Ruches Troncs, la lecture du livre suivant est indispensable :

chronique-des-ruches-troncs-yves-elie-jean-louis-aubert0.jpg

"Chronique des ruches tronc, l'Arbre aux Abeilles" Editions GabriAndre, photos Jean Louis Aubert, texte Yves Elie, un récit illustré des actions de l'Association l'Arbre aux Abeilles sur les pentes du Mont Lozère et du Bougès.

lundi 20 octobre 2014

Comment fabriquer une ruche tronc ou brusc ?

Comment fabriquer une ruche tronc ou brusc ?

Tout d'abord, il faut trouver des sections de châtaigner de 50cm de diamètre pour 65cm de haut. Cela est déjà en soi un véritable tour de force.

Au nouveau de l'outillage, il vous faudra vous munir des outils suivants :

  • Tronçonneuse
  • Perceuse filaire puissante
  • Tarière 45cm de long et 2cm de diamètre
  • Gouge ancienne de 45cm a 65cm de long
  • Massette
  • Maillet
  • Ciseau à bois
  • Scie à bois
  • Feuillard d'acier inoxydable en rouleau
  • Rivets extérieurs
  • Pince à riveter

Etape 1 : Creuser le tronc des 2 bouts en étoile

image13.JPG

Etape 2 : Percer le tronc de part en part à la tarière

image12.JPG

Etape 3 : Creuser le tronc à la gouge

image11.JPG

image10.JPG

image9.JPG

image7.JPG

Etape 4 : Creuser au ciseau à bois l'encoche pour la clef de fermeture du dessus

image6.JPG

Etape 5 : Fabriquer la clef de fermeture avec une planche de chataigner ou en pin Douglas

image5.JPG

image4.JPG

Etape 6 : Percer les trous d'envol

image3.JPG

Etape 7 : Poser à mi-hauteur le crousillion de portée des cires (brèches)

image2.JPG

Etape 8 : Installer le cerclage avec le feuillard en acier

image1.JPG

Plus d'informations sur le site de l'association l'arbre aux abeilles : http://www.ruchetronc.fr/ruche_tronc.php?mn=12

Après, il faut trouver les pierres "plates" pour le chapeau et le fond. C'est très difficile à trouver car pour le toit, il faut une pierre "plate" légèrement bombée de 70 cm de diamètre avec les bords coupés à 45° pour éviter que l'eau dégouline sur le dessous de la pierre et aille mouiller le tronc.

vendredi 19 septembre 2014

Le miel d'été 2014 et la préparation à l'hivernage

Apinova_Miel_Ete_2014.jpeg

Ce miel a été récolté et mis en pot pendant la 3ème semaine d'Août. Compte-tenu des conditions météorologiques particulièrement difficiles pendant les mois de Juillet et Août, mes colonies dans l'incapacité de sortir. Elles ont consommé une partie des réserves de miel stockées dans les hausses. La récolte a dont été modeste. Il est par contre très florale, subtil et avec un final en bouche digne des miels de montagnes. Les anciennes carrières de gypse de l'Est Parisien sont un terroir idéal pour mes protégées.

A partir de fin Août, elles profitent du retour des beaux jours pour butiner la verge d'or d'Amérique, la renouée du Japon, les Asters et le lierre.

Attention, les chaleurs du mois de Septembre assèche le nectar des fleurs de lierre. Cela peut être problématique pour les réserves hivernales.

Une attention particulière doit être apportée afin de vérifier le poids de ruches courant octobre et voire si les ruches les plus légères auront besoin d'un coup de pouce. J'ai 15 cadres de corps remplis de miel de printemps en réserve pour palier au manque de réserve si cela s'avère nécessaire. Les ruches doivent peser plus de 35kgs pour passer l'hiver.

Le traitement contre le Varroa est presque finalisé. A l'exception de quelques colonies, une pression faible de ce parasite a été observée.

Je vous recommande d'aller en chercher au plus vite dans mes points de vente habituels avant qu'il ne soit trop tard : http://bee.apinova.fr/pages/Les-points-de-vente

La Propolis

Connue depuis l'antiquité :

La Propolis est connue depuis l'antiquité. Du temps de l’Égypte antique, elle était utilisée pour embaumer les morts. Il en a été retrouvé sur des échantillons prélevés sur des momies.

Momie_Louvrejpg.jpg

Les Assyriens utilisaient la Propolis pour soigner les tumeurs et les blessures.

Le mot propolis vient du Grec et il signifie "pro" - devant et "polis" - cité, en se référant à cette résine visible autour du trou d'envol des ruches : "devant la cité". Dans la Grèce Antique, elle était utilisée pour soigner les abcès et autres suppurations. Aristote l'appelait "les larmes des arbres".

La propolis faisait partie du nécessaire de survie des légionnaires de l’Empire Romаіn. Elle servait à soigner les plaies et blessures.

Au XI ème siècle, l'homme de science iranien Avicenne note à son propos : "Elle a la qualité de faire éliminer les pointes des flèches et des épines, raréfie, nettoie facilement et amollit fortement". Dans le même temps, sur un autre continent, les Incas consommaient la propolis contre les infections accompagnées de fièvre.

Qu'est ce que la propolis ?

La propolis est un complexe fabriqué par les abeilles à partir de leurs sécrétions et d'une série de substances résineuses, gommeuses et balsamiques. De consistance visqueuse, elle est recueillie par les abeilles sur certaines parties de végétaux. Les principales essences produisant de la propolis sont des conifères (écorce des pins, sapins, épicéas) et les bourgeons de plusieurs espèces d'aulnes, de saules, de bouleaux, de prunier, de frênes, de chênes et d'ormes, de peupliers (qui semblent être la source la plus importante) et du marronnier d'Inde.

propolis_sana_collectionneuse.jpg

Comment les abeilles utilisent la propolis ?

Dans la ruche, la propolis a de multiples usages. C’est un mortier qui sert au colmatage des fissures ou interstices, à l'étanchéité contre l'humidité et le développement des moisissures, au renforcement de rayons ou parties défectueuses de la ruche et à la protection de la colonie par la réduction de l'entrée de la ruche. C’est également un vernis aseptisant déposé en fine couche à l’intérieur des cellules avant la ponte de la reine, ou pour lisser les parois intérieures de la ruche. Elle sert aussi à momifier les animaux intrus et morts (rats et souris par exemple) trop gros pour être évacués par les abeilles évitant ainsi leur décomposition.

bee_informed_propolis_01.jpg

Teinture Mère de Propolis :

Je récupère la propolis sur les cadres et les corps de mes ruches au fur et à mesure de mes visites de suivi de mes colonies. Je met la propolis au congélateur pendant quelques heures afin qu'elle durcisse. Puis je la casse en petits morceaux. Je mélange la propolis avec de la ratafia bio issue des vergers du Père Denis (Eau de vie à 50°) ou du Rhum blanc de la Martinique à 70° pour une meilleure dilution. Je place cela dans des pots à conserve à l'abri de la lumière. Matin et soir, les pots sont secoués énergiquement pendant un minimum de 3 semaines.

Macération alcoolique de Propolis

Macération de la Propolis à 60% dans du Rhum à 70°

La propolis n'est pas soluble dans l'eau mais dans l'alcool. Quand la macération est terminée, je place la teinture mère de propolis dans des flacons de 30ml.

En usage interne, la teinture mère de propolis peut être utilisée comme suit :

En gargarisme à raison de 10 à 12 gouttes dans un verre d'eau 2 à 3 fois par jour. Sur une cuillerée à café de miel ou sur un morceau de sucre, environ 6 gouttes qu'on laisse fondre doucement dans la bouche, jusqu'à 5 à 6 fois par jour.

Apinova_Propolis_01.jpeg

Les bienfaits supposés de la Propolis :

La Propolis brute ou sous forme de teinture-mère est un anti-infectieux (antifongique, antiseptique, antibiotique). Elle a de plus un pouvoir anesthésique, cicatrisant et anti-inflammatoire et augmente le métabolisme cellulaire.

En usage interne, elle est utilisée sous forme de teinture-mère contre les extinctions de voix, les enrouements, les angines, les maux de gorge, la toux, les rhumes, les bronchites, les pharyngites, les otites et les sinusites. Sous cette même forme, on l'emploierait en stomatologie (stomatite, gingivites et infections dentaires). Enfin, en usage externe, on l'emploie en dermatologie pour assainir et cicatriser les plaies, traiter les mycoses.

La propolis contient notamment un composé, phénéthylester d’acide caféique (CAPE). D'après une étude du Centre de Prévention contre le Cancer, ce composé posséderait des propriétés antimitogène et anticancérigène, et pourrait ralentir la croissance de cellules de cancer de la prostate humaine.

mardi 10 juin 2014

La récolte du miel d'Acacia 2014

La miellée d'Acacia 2014

Miel_Acacia_2014.jpeg

Le moi de Mai 2014 aura été particulièrement pluvieux. Les fleurs des Robiniers Faux-Acacia sont assez fragiles et supportent mal la pluie et les mauvaises conditions climatiques.

Cette année, à cause des mauvaises fécondations des reines de l'an dernier, il aura été très difficile de lutter contre les essaimages. La fièvre du grand départ a été presque inarrêtable dans mes 2 ruchers. Les essaims capturés ont souvent été de mauvaise qualité. Il a fallu que j'introduise des nouvelles reines dans certaines colonies car elles étaient devenues orphelines. La majorité d'entre-elles ont bien accepté leurs nouvelles mères.

Au final, une récolte limitée de miel d'Acacia, je vous recommande d'aller en chercher au plus vite dans mes points de vente habituels avant qu'il ne soit trop tard : http://bee.apinova.fr/pages/Les-points-de-vente

Le mois de Juin ne commence pas fort avec de très fort orages qui mettent à mal la floraison des Tilleuls.

jeudi 8 mai 2014

Le miel de Printemps 2014 est arrivé

Comparé au Printemps de l'année dernière qui fut particulièrement catastrophique, celui de cette année a été idéal pour les colonies de mes ruchers. La récolte a été excellente et a demandé beaucoup de travail à la miellerie. 110 kgs de précieux nectars ont donc été extraits et mis en pots la semaine dernière. Le miel est doux crémeux et parfumé.

Maintenant, nous sommes en pleine floraison des Robiniers faux-acacia, des Aubépines et des Sureaux. Une nouvelle récolte est prévue fin mai et les ruches continuent de récolter avec force. Il faut bien contrôler les essaimages, 6 de mes colonies préparaient une division, il a fallu faire retomber la fièvre.

Pour comprendre le travail en miellerie, veuillez vous connecter à la page suivante : http://bee.apinova.fr/pages/La-Miellerie

IMG_2155.jpg

Miel du printemps 2014 du rucher des Abbesses.

Ce miel des anciennes carrières de Gagny-Chelles et du coteau de Montjay la Tour est déjà disponible à la vente au travers de mes points de vente habituels (6€ pour les pots de 250gr et 10€ pour ceux de 500gr) :

logo-ruchequiditoui.jpg

http://www.laruchequiditoui.fr

Plateau de Terroirs

mardi 8 avril 2014

Présentation du Rucher des Abbesses

Rucher_Abbesses_Etiquette_01.jpeg

Le rucher des Abbesses est composé d'une vingtaine de ruches réparties sur 2 ruchers.

IMG_0245.JPG

Une ouvrière du Rucher des Abbesses

Ces ruchers sont gérés par Christophe NEDELEC dont le numéro d'Apiculteur est : 93000090.

Rucher des Abbesses (Siret : 423-599-653 00023) APE : 0149Z / Élevage d'autres animaux, 62b Avenue Daguerre 77500 Chelles

Le rucher Chellois est situé dans les anciennes carrières de Gagny-Chelles. Ce site est également appelé le Montguichet. C'est un des plus haut lieu de la biodiversité de l'Est Parisien.

IMG_0142_3_4.jpg

Les anciennes carrières de Gagny-Chelles

Le rucher de Villevaudé est situé sur les coteaux calcaires de Montjay la Tour (Commune de Villevaudé 77).

Ces 2 ruchers produisent entre 400 et 800kgs de miel selon les saisons. Le miel est conditionné dans des pots en verre de 250 ou 500grs.

Rucher_Abbesses_03.jpeg

Inspection des cadres de couvain

Les abeilles produisent 3 ou 4 miels différents : Miel de printemps, Miel d'Acacia, Miel de toutes fleurs d'été. Les miels ne sont ni mélangés, ni chauffés.

Rucher_Abbesses_Miel.jpg

Les miels des Abbesses

La diversité florale des anciennes carrières de Gagny-Chelles permet la récolte de nectars subtils issus de la multitude des plantes sauvages du site (Fruitiers divers, Ronce, Solidage d'amérique, Melilot blanc, Robinier faux acacia, Tilleul, Prunelier, Aubépine, Troene, Rosier des chiens, Genêt d'Espagne, etc). Installés au cœur de la ressource, les ruchers produisent des miels très appréciés.

IMG_1600.JPG

L'indispensable enfumoir

Les pratiques apicoles respectent la charte biologique avec des produits de nourrissements complémentaires issus de l’agriculture biologique (Sucre et candi biologiques, oligo-éléments) et des traitements sanitaires adaptés (Huiles essentielles, acide formique en méthode flash).

Les ruches sont de type dadant en bois traité à l'huile de lin et le cheptel est composé de reines "Frère Adam" sélectionnées.

Rucher_Abbesses_05.jpeg

Le travail au Rucher

Il existe également des ruches kenyanes (Top Bar Hive) pour la production de miel en brèche (ou miel en rayon) de qualité.

Rucher_Abbesses_TBH.jpg

Ruche kenyane (TBH)

La production est écoulée en circuit court et notamment auprès des commerçants de proximité, du réseau « la Ruche qui dit Oui » et des Amaps.

lundi 7 avril 2014

Qui est l'Apiculteur ?

Je me nomme Christophe Nédélec. J'ai fondé le rucher des Abbesses en 2011. J'ai été aidé au début par Joël Friess, apiculteur à Brou-sur-Chantereine. Les 2 premiers essaims d'abeille "Buckfast" ont été acquis chez Norbert Dorsman, apiculteur en retraite à Villevaudé.

L'idée de créer mon propre rucher m'est venue au milieu des années 2000 quand j'ai visité divers ruchers associatifs de la petite couronne Parisienne (Montreuil-sous-Bois, Fontenay-sous-Bois et Neuilly-Plaisance).

Rucher_Abbesses_Nedelec_02.jpeg

Je suis également un naturaliste amateur spécialisé dans les inventaires faunistiques et floristiques des anciennes carrières de gypse de l'Est Parisien. Ces lieux, quand ils n'ont pas été transformé en décharge, sont devenus des milieux naturels exceptionnels. C'est dans ces lieux d'exception en banlieue parisienne que je tente d'implanter mes ruchers.

J'implante des abeilles de type "Buckfast" ou "Frère Adam" issues d'élevages sélectionnés notamment depuis les ruches de Julien Perrin de la vallée de l'Yvette (http://apihappy.fr).

Le contexte urbain et la proximité des habitations m'ont aussi influencé dans ce choix, les "buckfast" sont en effet reconnus pour leur douceur. J'ai quelques ruches d'abeilles noires locales sur le rucher de Villevaudé.

Rucher_Abbesses_01.jpeg

Les premières années, j'ai commencé par appliquer les méthodes classiques d'élevage des abeilles et gestion des ruchers.

Puis, très vite, je me suis orienté vers des techniques moins conventionnelles et notamment dans les traitements contre le varroa. Je lutte contre ce fléau qui touche la quasi-totalité des essaims de l'hexagone en suivant un protocole canadien (Chapleau) au moyen d'acide formique en méthode flash diffusé par le dessous. Cette méthode est reconnue en apiculture biologique. Quand le protocole est bien suivi, il s'avère d'une grande efficacité. J'utilise également de l'huile essentielle de Gaultherie même si ces effets me semblent assez limités.

Rucher_Abbesses_03.jpeg

Pour les cires, j'utilise uniquement de la cire biologique ou issue de mes propres ruches.

Pour les nourrissements, j'utilise, uniquement quand cela est nécessaire donc rarement, du sirop de sucre de canne biologique mélangé à des huiles essentielles (Thym, Eucalyptus) et des extraits de végétaux (origan, oseilles, ect.). J'utilise notamment la gamme de produits apicoles du Comptoir des plantes médicinales (http://comptoirdesplantes.com).

Rucher_Abbesses_TBH.jpg Rucher_Abbesses_07.jpeg

Inspection d'une ruche kenyane

En 2014, j'ai commencé à mettre en place des ruches kenyanes (Top Bar Hive) pour la production de miel en rayon de qualité et aussi par simple curiosité.

Le rucher des Abbesses est composé d'une vingtaine de ruches réparties sur 2 sites (Chelles et Villevaudé). Ces 2 sites ont été choisis avec soin afin d'offrir un cadre optimale pour les abeilles avec une belle diversité de ressources.

Rucher_Abbesses_09.jpeg

Je tenais à préciser que je ne retire que peu de profit de cette activité. J'offre une partie de ma production et j'ouvre volontiers le rucher Chellois lors de journées d'initiation et d'immersion dans le monde des insectes. J'en profite pour parler des mares et de la vie aquatique qu'elles hébergent. Je creuse et j'ensemence toujours une mare à côté de mes ruches. C'est la garantie d'une eau saine pour mes protégées.

Rucher_Abbesses_Miel.jpg

Les miels des Abbesses

J'espère, dans les prochaines années, pouvoir continuer à développer mes connaissances et mon savoir-faire et ouvrir d'autres ruchers dans les derniers milieux naturels de l'est Parisien.

Merci de l'intérêt que vous portez à mon activité.

Cordialement, Christophe NEDELEC Email : christophe.nedelec(a)apinova.fr